Journal d'un burn out

Contrainte de faire une pause (épuisement)

Contrainte de faire une pause (épuisement) - LesGrowMots.fr

Il y a des moment dans la vie où le corps réclame ses droits.

Moi qui encourage chacun à écouter son corps, il semble que le mien a décidé que je l’ai suffisamment malmené ces dernières années. Alors il s’est mis au chômage technique.

Après un premier épisode en novembre-décembre derniers, je suis de nouveau assaillie depuis quelques semaine par une fatigue écrasante qui m’empêche de travailler et de mener une vie normale.

Je dois encore passer des analyses mais je suis probablement tout simplement en épuisement autant physiologique que psychique.

Je vais donc prendre le temps de donner à mon corps ce dont il a besoin pour me recharger en énergie et poursuivre ce que j’avais commencé à construire ici, et pouvoir bientôt te proposer les contenus et accompagnements que j’avais prévu.

C’est juste une pause, pas un au revoir. Je vais vivre dans l’instant présent pendant quelque temps et accepter de publier des choses uniquement lorsque l’inspiration et l’énergie seront au rendez-vous, sans forcer. Ce sera irrégulier et imparfait mais je refuse de couper entièrement le fil et de me laisser faucher en plein vol. Je vais continuer au rythme que mon corps m’impose en ce moment.

Voilà, je me devais de te prévenir de ce changement de rythme. Tu es peut-être déjà au courant si tu as vu ma dernière publication sur Facebook ou sur Instagram. D’ailleurs je remercie chaleureusement chacune de celles qui m’ont laissé un petit mot de soutien et d’encouragement. Vous êtes des choux à la crème.

Merci d’être là. A bientôt pour la suite.

N’oublie pas de t’inscrire ci-dessous pour ne pas louper mes prochains articles. Tu recevras en cadeau ton accès au podcast secret et bientôt aussi un eBook offert pour commencer à faire la paix avec ton corps.

(Visited 23 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.