Aimer la vieAimer son corps

Décider d’être heureuse

Est-ce que régulièrement tu te sens abattue et découragée ? As-tu l’impression que malgré tout tes efforts le bonheur reste trop loin de toi ? S’il t’arrive de penser comme ça saches que je te comprend.

Il y a quelques années j’étais moi aussi abattue et découragée. J’étais persuadée que si je ne maigrissais pas, je ne pourrais pas être heureuse. J’étais surtout pleine de préjugés et d’idées reçues sur ma propre vie et la façon dont elle devait se dérouler.

Qui viendra me sauver ?

Reprendre le pouvoir sur sa vie et décider d'être heureuse - lesgrowmots.fr

Mon célibat qui s’éternisait :

  • j’avais l’impression que ça ne valait pas la peine de prendre soin de moi puisque je n’avais personne dans ma vie
  • j’étais persuadée aussi que la principale raison de mon célibat était ma corpulence

Mes problèmes d’argent :

  • Selon ma façon de voir les choses, ils m’empêchaient d’avoir les loisirs que je voulais et de prendre soin de moi correctement

Mon surpoids :

  • il fallait absolument que je trouve le bon régime ou le bon praticien qui me fasse maigrir

En bref, je pensais que pour être heureuse, je devais avoir un corps fin et une situation financière au top.

Exigences et lâcher-prise

Reprendre le pouvoir sur sa vie et décider d'être heureuse - lesgrowmots.fr

Tu as sûrement toi aussi tes exigences et tes espoirs par rapport à ta propre vie. Et ils sont sûrement très différents des miens, mais je suis sûre que comme moi à l’époque, dans ta tête il y a ces phrases qui tournent en boucle : « je ne peux pas faire telle chose tant que je n’ai pas ceci ou cela » ou plus insidieux « quand je serai ceci ou cela je ferai ceci ou cela ».

Le problème c’est que quand on attend un déclencheur extérieur qui ne dépend pas de nous et que seule cette chose nous donnerait l’autorisation d’être heureuse, cela revient à remettre les clés de son bonheur dans les mains de quelqu’un d’autre.

Dans la vie il y a des choses que l’on peut contrôler et sur lesquelles on peut agir, d’autres sur les quelles on peut agir en partie, et d’autres encore pour lesquelles on ne peut rien.

En ce qui concerne notre corps, la croyance populaire est qu’un simple régime permet d’en maîtriser voire d’en figer la corpulence pour le restant de nos jours.

La réalité est toute autre. Nous ne pouvons pas contrôler le fonctionnement de notre métabolisme. Tout au plus l’optimiser un peu. Si par exemple ton corps a décidé qu’il réagirait au stress plutôt en produisant du cortisol que de l’adrénaline, tu n’y pourras rien. Et pourtant cette réaction a des conséquences sur ta morphologie.

Il existe des dizaine d’autres mécanismes qui se passent dans notre corps à l’insu de notre plein gré. L’alimentation seule (ou même couplée au sport) ne peut pas être l’unique facteur d’un changement aussi important qu’une modification de ta corpulence.

On ne contrôle en réalité qu’une toute petite partie de ce qui se passe dans nos corps car il est en perpétuel changement. Ce changement est influencé par divers facteurs extérieurs, comme notre environnement géographique, relationnel, émotionnel, etc., et des facteurs intérieurs « programmées » dans notre ADN. (Je mets des guillemets autour du mot programmé car des recherches scientifiques récentes montrent que nous ne sommes pas autant conditionnés par nos gènes que nous le pensons. Je n’en dirai pas plus à ce sujet et te renvoie à cette vidéo qui expliquera mieux que moi ce qu’est l’épigénétique).

Avoir l’exigence de modifier sa morphologie devient alors une tâche bien compliquée. Et voilà le bonheur qui s’éloigne au fur et à mesure que tes tentatives échouent.

Il se peut que tes exigences portent sur ta personnalité ou sur un élément de ta vie (comme moi avec mes problèmes d’argent). et c’est pareil ! On ne peut pas TOUT maîtriser. Une part de ce qui nous arrive et qui ne nous convient pas n’est pas de notre ressort.

Mais alors on est tous condamnés par les circonstances de la vie ? Pas du tout ! Mais savoir qu’on ne détient pas toutes les ficelles entre nos mains permet déjà de moins s’auto-flageller lorsqu’on n’y arrive pas ou que ça ne se passe pas comme on veut. Selon moi c’est même une preuve d’humilité que de reconnaître qu’on n’est pas tout-puissants. C’est ma façon de voir la vie. Tu as le droit d’en avoir une autre 😉.

Et puis surtout poses-toi cette question : n’avons-nous pas tous droit au bonheur ? Et ce quelle que soit notre apparence, notre caractère, notre niveau de vie ? Le bonheur n’est-il pas gratuit et illimité ?

Pourquoi attendre d’être plus ceci ou moins cela, d’avoir plus de ceci ou moins de cela ?

Aujourd’hui cette façon de penser me semble presque étrange. Pourtant à l’époque c’était tellement évident pour moi que je ne serai heureuse que lorsque je serai mince et riche (je caricature un peu mais c’est pour te faire comprendre à quel point on peut parfois se tromper.)

A aucun moment je ne me suis vue comme LA personne qui pouvait changer les choses. J’ai réalisé que je n’attendais mes solutions que de l’extérieur. Un régime pour me faire maigrir, un homme pour retrouver confiance en moi et motivation, de l’argent pour pouvoir me faire du bien…

Et toi tes exigences et tes espoirs, as-tu vraiment le pouvoir total dessus ? Es-tu sûre que tu ne peux pas être heureuse en attendant qu’ils se matérialisent (s’ils doivent se matérialiser) ?

Le bonheur pour moi s’atteint en grande partie grâce au lâcher-prise. Lâcher le contrôle pour regarder la vie différemment et s’autoriser à être bien là où on en est.

Reprendre le pouvoir sur sa vie

Reprendre le pouvoir sur sa vie et décider d'être heureuse - lesgrowmots.fr

Un matin j’en ai eu marre d’attendre le bon vouloir de quelqu’un d’autre ou quelque chose d’autre pour que ma vie change. J’ai décidé de n’attendre après personne pour être heureuse. De ne plus être dépendante des autres ou de circonstances non maîtrisables. C’est moi qui décidais et j’ai donc décidé d’être heureuse.

Peut-être qu’en lisant ces lignes tu as l’impression que c’était facile. Peut-être même que tu as le sentiment que pour toi c’est particulièrement compliqué et que tu n’es pas prête d’atteindre cette attitude mentale tant la situation te semble complexe. Ou encore tu te dis que toi tu n’es pas capable de te débrouiller sans une aide extérieure et qu’il te faut de l’aide !

Tout d’abord laisse moi te dire que ce que je te raconte là n’est que l’aboutissement d’une long parcours d’une longue quête. On va dire que c’est la partie émergée de l’iceberg.

Reprendre le pouvoir sur sa vie et décider d'être heureuse - lesgrowmots.fr

Deuxièmement c’est normal d’avoir l’impression que tu es un cas particulier parce que… c’est vrai ! Chaque parcours est unique et il ne sert à rien de mesurer notre souffrance en la comparant à celle des autres !

Ce qui est faux par contre c’est que reprendre le pouvoir et décider d’aller bien par soi-même soit synonyme de « je dois tout faire toute seule ». Je le redis c’est faux ! Je t’explique pourquoi ci-dessous.

Demander de l’aide… Aveu de faiblesse ?

Demander de l’aide c’est être comme les danseuses de l’image ci-dessous. Chacune accompagne l’autre dans le mouvement, et c’est précisément ce qui rend l’ensemble plus fluide et plus harmonieux.

Reprendre le pouvoir sur sa vie et décider d'être heureuse - lesgrowmots.fr

Pour moi demander de l’aide c’est le premier pas à faire lorsqu’on a décider de reprendre sa vie en main. Parce que celui ou celle qui reprend le pouvoir n’a pas envie d’errer pendant des années. Il ou elle veut être efficace et arriver le plus vite possible à l’objectif qu’il s’est fixé. Parce que ce qui l’attend de l’autre côté est bien plus sympa que ce qu’il ou elle vit aujourd’hui !

Mais on pense souvent à tort que demander de l’aide c’est dire « je suis faible  car je n’y arrive pas toute seule ». En fait c’est une question de nuance :

  • Lorsque tu vas voir un kiné il ne va pas faire les exercices à ta place. Pourtant il va t’aider à renforcer tes articulations, tes muscles, pour que la douleur ici ou le nerf coincé là, disparaissent
  • Imagine que tu te casse une jambe ce n’est pas la béquille qui marchera à ta place. Pourtant elle va te soutenir jusqu’à ce que ton corps ait fait son boulot de reconstruction et que tu puisses à nouveau marcher seule
  • Quand tu as besoin de prendre soin de toi au quotidien, ni tes amis, ni ta famille, ni ton conjoint, ni tes enfants ne le feront à ta place. Ils pourront par contre t’aider en te montrant qu’ils t’aiment et en t’encourageant

L’aide que tu recherches doit d’abord être la tienne. Il faut que tu te choisisses toi-même. Il faut que tu veuilles t’aider toi-même. « Aide-toi et le ciel t’aidera » tu vois ? C’est ça que ça veut dire.

Cela ne veut pas dire que tu ne dois pas demander de l’aide. Cela veut dire que c’est TOI qui vas décider de donner l’impulsion du changement, de te mettre en marche vers ta nouvelle vie. Et aussi que c’est TOI qui décideras d’être soutenue à certains moments, d’être accompagnée dans ton cheminement :

  • pour que ce soit moins douloureux
  • pour moins tâtonner à l’aveugle
  • pour obtenir des réponses
  • pour être boostée

La vérité c’est qu’il est très difficile (voire impossible) d’aider quelqu’un qui n’a pas décidé au plus profond de lui même de reprendre sa vie en main. Pourquoi ? Parce que :

  1. cette personne va attendre de toi que tu fasses tout le boulot
  2. elle va te démonter toutes les solutions que tu lui proposes pour te convaincre que rien n’est possible !

Si tu es ici c’est que tu es une personne généreuse et tournée vers les autres. Je suis donc sûre que tu as déjà vécu ce type de situation avec quelqu’un dans ton entourage…

Tu as lu cet article jusqu’à la fin et il a résonné en toi ? Cela veut peut-être dire que nous sommes en phase. Et il est peut-être temps d’accepter un peu d’aide pour alléger ton fardeau. La route te sera bien plus douce et surtout plus courte !

Je dis toujours que je voudrais incarner l’accompagnante que j’aurais voulu trouver à l’époque où je me débattais avec tout ça. Si je peux être cette personne pour toi, alors j’aurai rempli ma mission.

Si tu te sens prête, rempli le formulaire ci-dessous et réserve ta séance découverte gratuite

Séance découverte coaching body-positive - Reprendre le pouvoir sur sa vie et décider d'être heureuse - lesgrowmots.fr
(Visited 90 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.