Aimer la vieEnergétique et spiritualité

La véritable cause de la procrastination et une solution spirituelle pour en sortir

Un solution spirituelle pour sortir de la procrastination - lesgrowmots.fr

La procrastination c’est un peu le mal du siècle. Tout le monde en parle et cherche des solutions pour s’en débarrasser à coup de volonté, de changements d’habitudes, de sorties de zone de confort intempestives… Et si la cause de nos perpétuelles hésitations, voire de notre déni venait d’une part beaucoup plus profonde de notre être ? Et si la solution pour sortir de la procrastination se trouvait dans la spiritualité ?

Derrière la flemme, la peur

Bien souvent lorsque nous remettons à plus tard ce que nous pouvons faire tout de suite c’est parce que nous avons peur de quelque chose.

Comme ça au premier abord tu vas me dire « mais non c’est de la flemme, de la paresse, de la fatigue… » ou que sais-je encore.

Ok, sauf que derrière la flemme, la paresse, et la fatigue, il y a bien souvent la peur de ne pas y arriver. On a la flemme parce qu’on se sent dépassé.e par la tâche à accomplir. Le ratio investissement d’énergie/résultat est perçu par notre mental comme déficitaire. En clair avoir la flemme ça veut dire « je n’ai pas assez de force pour faire face et aller au bout de cette tâche. Donc autant laisser tomber et attendre le moment où j’aurai cette énergie. »

Sauf que selon la façon dont nous percevons consciemment ou inconsciemment cette tâche, nous pouvons nous leurrer sur la quantité d’énergie nécessaire ou sur ce dont nous sommes réellement capable ! Et nous voilà en train de repousser jour après jour la réalisation… Jusqu’à ce que nous soyons au pied du mur et que la panique/la déprime s’empare de nous (et la culpabilité par la même occasion).

Et nous voilà partis à nous auto-flageller, ce qui soit dit-en passant diminue considérablement notre énergie. C’est un cercle vicieux qui sape considérablement notre confiance en nous et en nos capacités ! La fois suivante nous nous pensons encore plus incapables d’y arriver, hanté.e.s que nous sommes par le souvenir douloureux du précédent échec, de cette pression que nous avons ressenti une fois au pied du mur.

Un solution spirituelle pour sortir de la procrastination - lesgrowmots.fr

Le sabotage de l’ego

Comme j’ai déjà pu l’évoquer dans cet article, et dans celui-ci, la peur c’est l’expression de l’ego. Et pour alimenter la peur, l’ego entretient des croyances. Il échafaude des scénarios plus ou moins conscients, qui te disent tous que c’est trop dur pour toi et que tu ne peux pas y arriver. Pourquoi dit-il cela ? Pour t’éviter la honte, l’humiliation, l’indignité, l’abandon, le rejet etc. (ça ne te rappelle pas quelque chose ? Eh oui, Les 5 blessures de l’âme de Lise Bourbeau)

Avec ces croyances, l’ego essaye de préserver ton image et ce faisant il te sabote complètement. Parce que ce qu’il ne sait pas c’est que la meilleur façon que tu as d’avoir confiance en toi, c’est de prendre soin de toi et de tenir les promesses que tu te fais à toi-même.

Cela veut dire que :

  • à chaque fois que tu n’écoute pas tes besoins et que tu fais semblant de ne pas avoir peur alors qu’en fait tu as peur, tu alimentes le jeu de l’ego.
  • à chaque fois que tu te dis « je vais faire telle chose » et que tu ne la fais pas, tu te déçois toi-même, prouvant du même coup à ton ego qu’il avait raison lorsqu’il pensais que tu n’étais pas capable de réaliser cette tâche.

Te respecter tel.le que tu es

Sauf que comme tu n’écoutes pas tes besoins réels tu as probablement posé un objectif trop gigantesque par rapport à là où tu en es. Et de valider une fois de plus l’idée que tu n’es pas capable. Alors qu’en réalité il suffirait peut-être juste de découper d’aborder la montagne un petit caillou à la fois.

Un solution spirituelle pour sortir de la procrastination - lesgrowmots.fr

ce qui se passe lorsque tu procrastine, c’est que tu repousse perpétuellement l’échéance, pour ne surtout pas être face à la vérité : es-tu ou non capable de faire cette chose ?

Il se peut aussi que tu aies peur de découvrir que cette chose n’est pas faite pour toi, que ce n’est pas ton chemin, que cela ne te correspond pas ou plus de faire ça.

Ton être profond le sais et freine des quatre fers pendant que ton ego te dis que tu es nul.le. Une double force inverse à l’action contre laquelle tu ne peux pas gagner… Sauf si tu décides enfin de t’écouter, de reconnaître ton besoin et de suivre l’élan de ton coeur, c’est à dire celui qui correspond à ton être profond mais qui n’est pas nécessairement celui qui va dans le sens de l’image sociale habituelle que tu as endossée jusqu’à présent. Il s’agit alors d’accepter et d’oser laisser tomber le masque.

Se reconnecter au divin pour sortir du labyrinthe

Des inquiétudes irréelles

Mais d’abord explorons ces croyances. D’où viennent-elles que sont-elles ?

Elles sont le fruit de ton anticipation de ce qui pourrait se passer dans l’avenir (proche ou lointain) et qui te crée des inquiétudes. « Vais-je réussir ? Suis-je à la hauteur ? Et si je me trompais de route ? Que se passera-t-il si j’échoue ? Vont-ils tous me laisser tomber ? Je vais me retrouver à la rue ! Tout le monde dit que c’est difficile, aucune chance que moi j’y arrive ! Personne n’a jamais fait ça ! Ils vont tous me prendre pour une folle/un fou ! » Et ainsi de suite…

Chaque nouvelle question ou affirmation de ce genre entretien le scénario catastrophe. Ce que tu oublies c’est que l’Univers s’occupe de toi. Du moins il essaye. Et ce n’est vraiment pas facile pour lui de nous apporter ce qu’on demande pendant qu’on se farcit le mental avec toutes ces pensées d’échec. Eh oui la fameuse loi de l’attraction nous le dit bien, nos pensées créent notre réalité. Plus tu vas entretenir l’idée que ton échec est certain et moins tu laisses la porte ouverte au succès.

Mais n’allons pas trop vite. Qu’est-ce que ça veut dire lorsque je dis « l’Univers s’occupe de toi » ?

Ta vraie mission de vie c’est la joie

En premier lieu cela veut dire que tu n’es pas sur cette terre pour souffrir, tu es ici pour vibrer la joie. C’est même notre mission de vie commune et individuelle, celle qui va nous conduire à choisir une vie qui nous convient pour pouvoir partager et répandre notre vibration lumineuse autour de nous. C’est ça notre job ici-bas. Rien d’autre.

Et pour pouvoir remplir cette mission nous sommes accompagnés par des êtres de lumière, guides, anges dont le job est de nous orienter vers ce bonheur. Encore faut-il le savoir et savoir profiter de ce soutien. TOUT est fait pour cet unique objectif : que tu vibre la joie à ton plus haut niveau.

Et là tu vas me dire « comment se fait-il alors que j’ai des problèmes, que je sois triste, abattu.e, déprimé.e, découragé.e, etc. »

Tu te souviens de cette série de pensées qui t’assaillent et sabotent ton élan ? C’est cela qui t’apporte les problèmes et entretien les émotions désagréables.

La solution magique pour éviter cela c’est de revenir à l’instant présent. Eh oui toujours le même. On ne change pas une équipe qui gagne 😉

Un solution spirituelle pour sortir de la procrastination - lesgrowmots.fr

Tu es d’accord avec moi que tu ne peux pas connaître l’avenir. Sur quoi alors bases-tu cette certitude que tu vas vers l’échec ? Et si tu choisissais tout simplement de ne plus alimenter le scénario catastrophe mais de cultiver la confiance ? Mais pas la confiance dans le vide, la confiance que quoi qu’il arrive ton équipe lumineuse assures tes arrières. Si tu veux bien la laisser faire…

Lâcher le contrôle pour recevoir de l’aide « d’en haut »

Chaque fois que tu veux garder le contrôle, avoir absolument raison, maintenir tes certitudes, chaque fois que tu doutes de ce que la vie peut t’apporter et de la totale bienveillance de la vie envers ta personne, tu ériges autant de barrières à ce que peuvent faire tes anges et guides pour toi.

Et je te promets que TOUT est VRAIMENT possible. Je l’expérimente tous les jours. Plus ma confiance en la vie grandit, plus je me laisser aller à écouter mon coeur dans l’instant présent, et plus les choses se mettent en place d’une façon parfaite.

Alors, ça a l’air simple dit comme ça mais je ne vais pas te mentir, avant d’en arriver là j’ai lutté fort et souffert de l’obstination de mon mental. C’est d’ailleurs l’une des raisons de mon absence sur le blog…

Parce que le seul chemin vers cette confiance et cette souplesse face à la vie, c’est d’accepter le lâcher le contrôle et faire comprendre à ton ego que ce n’est pas lui qui décide. Encore une fois, ça a l’air simple dit comme ça mais c’est la partie la plus difficile du job. Car il faut lutter contre des décennies de conditionnements hérités de nos ascendants et de cette société qui nous on appris ce qui se faisait et ce qui ne se faisait pas, mais surtout qui nous apprend ce qui fait de nous des personnes dignes d’amour et de reconnaissance et ce sans quoi il est inespéré d’obtenir l’amour et la reconnaissance (un travail salarié, un mariage qui dure éternellement, des enfants qui n’ont que des bonnes notes à l’école, une grosse voiture, une allure élégante en permanence, etc.).

Et tu vois c’est là toute la différence entre nous esprits incarnés sur terre, et nos amis de lumière :

  • Il ne sont pas dans cette dualité du bien et du mal
  • Ils ne pensent pas que nous devons mériter l’amour, la paix et la joie
  • Ils ne sont pas capable de nous voir autrement qu’avec amour et bienveillance
  • Et les difficultés de la vie que nous leurs attribuons trop souvent ne sont que les opportunités de grandir qu’ils nous proposent.

Je sais par avance que selon là où tu en es de ton chemin spirituel, tu va trouver cela injuste de devoir accepter les difficultés pour avancer vers le bonheur. Je le sais parce que je pensais comme ça moi aussi. Mais comme pour tout dans la vie, c’est une question de point de vue. Et cela peut commencer par remplacer un « pourquoi moi ?! » par un « qu’est-ce que j’apprends en vivant cette expérience ? »

Un solution spirituelle pour sortir de la procrastination - lesgrowmots.fr

Accepter de recevoir de l’aider

Bien sûr tout ne se passe pas au niveau cognitif. Car sinon cela serait trop lourd à porter. Des évolutions ont lieu aussi au niveau énergétique. Et en acceptant d’utiliser certains outils pour lâcher prise, au lieu de s’accrocher au contrôle et s’en remettre uniquement au mental, on avance beaucoup plus vite.

Tu n’es pas seul.e et ne le sera jamais. Tu es aimé.e d’une manière que tu n’imagine peut-être même pas ! Alors accepte cette aide certes invisible à nos yeux de chair, mais bien palpable et concrète. Et saches aussi demander cette l’aide lorsque tu ne sais plus où tu en es. Car ton équipe lumineuse ne peux intervenir que si tu lui en donnes l’autorisation.

Si tu te sens bloqué.e, que tu ne sais pas comment te connecter à tes amis de lumière pour recevoir leur aide et leurs conseils, je propose plusieurs formes d’accompagnements pour apprendre à fonctionner en collaboration avec ces êtres d’amour et de lumière trop souvent ignorés, et construire une vie heureuse.

Clique pour découvrir mes séances d’accompagnement
(Visited 355 times, 2 visits today)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.